Au sud de la plaine orientale, entre Ghisonaccia et Solenzara,
l’étang de Palu est,
avec environ 110 hectares, le plus petit et le moins profond
des quatre principaux étangs côtiers du littoral insulaire.
Moins connu que Biguglia, Diana ou Urbinu,
il n’en constitue pas moins un milieu naturel
du plus grand intérêt écologique.